NOLOCK sans NOLOCK, « page latch » time-out sur la base tempdb et finalement DUMP…


Un étrange bug (?) nous est apparu dans le cadre d’une nouvelle installation de SQL Server sur une machine physique.
Voici un résumé du problème.

Nous avons installé SQL Server 2019 Enterprise US (15.0.2000.5 / X64 on Windows Server 2019 US Standard 10.0 / Build 17763) sur deux machines physiques toutes neuves et identiques.

Les machines sont les suivantes :

LENOVO – ThinkSystem SR630 – [7X02CTO1WW], avec :
– 1 CPU : 1 Xeon Gold 6208U – 2.90 Ghz (16 cores x 2 – hyperthreading)
– 256 Go RAM (32 Go x 8)
les machines physiques sont strictement identiques et